Interview d’Odile, membre du comité scientifique RNPC

Odile RNPC

Après des années de recherche dans le domaine de l’obésité et des maladies associées, Odile a intégré le Groupe Ethique & Santé en tant que Pharmacien Chef de Projet. Depuis maintenant 3 ans, elle contribue à l’évolution du savoir-faire RNPC et à l’optimisation de la prise en charge des patients. Odile nous dévoile aujourd’hui son parcours.

1. Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours ?

J’ai fait mes études de Pharmacie à Montpellier, en choisissant la filière Industrie-Recherche. Mon objectif était de rejoindre l’industrie pharmaceutique. J’ai d’ailleurs, au cours de mon cursus, effectué plusieurs stages à Sanofi-Aventis en France et aux États-Unis.

Après avoir obtenu mon diplôme de Pharmacien en 2009, j’ai intégré différentes unités de recherche publique pour y effectuer mon Doctorat, à Montpellier, et mon post-doctorat, à Copenhague (Danemark). Mes recherches ont principalement porté sur les mécanismes physiopathologiques de l’obésité et du diabète, ainsi que sur les bénéfices de l’exercice physique dans ces pathologies.

Durant ces 7 années de recherche, j’ai contribué à la publication d’une quinzaine d’articles dans des journaux scientifiques internationaux et présenté mes travaux lors d’une dizaine de conférences nationales et internationales. J’ai rejoint le Groupe Éthique Santé (RNPC) en mai 2017 en tant que Pharmacien Chef de projet. J’ai toujours un pied dans la recherche grâce aux nombreux projets de recherche sur lesquels nous collaborons avec le Pr Arne Astrup à l’Université de Copenhague, avec l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et le CHU Grenoble Alpes, mais mes activités sont aujourd’hui bien plus diversifiées.

2. Pourquoi et comment avez-vous rejoint le comité scientifique RNPC ?

C’est un heureux concours de circonstances ! J’ai fait la connaissance de Rémy Legrand, fondateur du réseau RNPC, fin 2015 par le biais d’une amie en commun, elle-même directrice d’un centre RNPC. Rémy souhaitait rencontrer le Pr Arne Astrup, expert mondial en nutrition et recherche sur l’obésité et directeur d’un département de recherche à Copenhague afin de lui présenter le Programme RNPC. Ce programme est en fait la mise en application directe du protocole d’une importante étude européenne multicentrique baptisée « DiOGenes » et dirigée par le Pr Astrup, qui avait notamment démontré sur plusieurs centaines de patients en surcharge pondérale comment obtenir une perte suivie d’une stabilisation pondérale à long terme. Rémy souhaitait lui montrer, statistiques à l’appui, que son protocole de recherche clinique était actuellement appliqué avec succès dans une cinquantaine de centres en France et avait permis à plusieurs dizaines de milliers de patients français en surcharge pondérale de perdre du poids de façon efficace et durable, et d’ainsi améliorer leur état de santé.

À cette époque, je travaillais à l’Université de Copenhague pour mon post-doctorat ; Rémy m’a donc sollicitée pour entrer en contact avec le Pr Astrup et, ce dernier s’étant montré très enthousiaste à l’idée de le rencontrer, nous avons organisé une réunion à Copenhague le 15 décembre 2016 à laquelle Rémy m’a gentiment conviée pour me remercier d’avoir été à l’origine de cette prise de contact.

À la suite de cette réunion, Rémy et le Pr Astrup ont validé la nécessité de créer un Comité Scientifique composé d’experts pour encadrer les process mis en place dans le réseau RNPC et ont initié une collaboration pour de futures études de recherche clinique. Rémy s’est naturellement tourné vers moi pour me proposer de gérer ces nouvelles activités scientifiques et j’ai sauté sur l’occasion de relever ce nouveau défi.

3. Quelle a été votre place au sein de ce comité ?

Dans le Groupe, je m’occupe de tout ce qui est directement ou indirectement lié au domaine scientifique et médical. Je suis investigateur coordinateur des études de recherche prospectives que nous menons avec l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et le CHU Grenoble Alpes, c’est-à-dire que je fais la liaison entre les différents acteurs de l’étude et supervise le recrutement des participants. Je participe activement à toute action de communication scientifique au sujet du réseau, que ce soit la rédaction de documents à diffusion interne ou liés aux congrès multidisciplinaires RNPC, ou d’articles scientifiques.

4. Pouvez-vous nous en dire plus sur la mise en place du Programme RNPC ?

Depuis 2006, nous avons mis au point et développé une méthode originale de prise en charge de la surcharge pondérale sur prescription médicale, le Programme RNPC® (pour Programme de Rééducation Nutritionnelle et Psycho-Comportementale).

Ce programme répond aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de toutes les sociétés savantes concernant la prise en charge de la surcharge pondérale, à savoir obtenir une perte de poids suivie d’une stabilisation pondérale à long terme. L’objectif du Programme RNPC n’est pas seulement la simple perte de poids mais bien de stabiliser durablement cette perte.

Notre programme est en tous points cohérent avec les résultats de l’étude DiOGenes évoquée précédemment, qui montre que :

1/ Pour obtenir une perte de poids sûre et relativement rapide, l’emploi de produits enrichis en protéines apparait comme une excellente solution ;

2/ Pour stabiliser la perte de poids, un suivi tous les 15 jours par un professionnel de santé, comme par exemple une diététicienne, est indispensable ;

3/ La répartition des nutriments pour stabiliser efficacement une perte de poids doit être la suivante : 45% de glucides à index glycémique bas, 30% de lipides et 25% de protéines. Le programme RNPC se base sur la même méthodologie que celle décrite dans cette étude.
Nos centres prennent donc en charge les patients obèses ou en surpoids qui sont adressés par leur médecin, et ce pour une période moyenne d’environ un an.

5. Aujourd’hui quelle est votre place chez RNPC ?

Je m’occupe également de la veille scientifique en me tenant au courant des actualités dans le monde médical et scientifique, afin d’utiliser ces nouvelles connaissances pour faire ainsi évoluer notre savoir-faire et optimiser notre prise en charge des patients RNPC. Je participe aussi à la formation des directeurs de centre et des diététiciennes et suis disponible pour répondre à leurs questions médicales.

Le groupe Ethique & Santé a su s’entourer de collaborateurs particulièrement qualifiés dans leur domaine d’expertise pour affiner son programme. Une solution qui ne cesse de faire ses preuves depuis maintenant plus de 14 ans.